mercredi 22 avril 2009

Le point de vue d'un docteur en égyptologie

Docteur en égyptologie de l'Université de Paris-Sorbonne, professeur à la faculté des sciences humaines à l'Université du Québec à Montréal, Jean Revez a effectué plusieurs missions en Égypte, notamment à Karnak dans le cadre de missions archéologiques et épigraphiques.
En 2001, il a publié au Canada un opuscule pour répondre aux questions les plus fréquemment posées à propos des pyramides de l'Ancien Empire égyptien : Les pyramides d'Égypte en dix questions, MNH/Anthropos, 2e édition 2002, 104 pages.
L'une de ces questions porte bien évidemment sur la construction des pyramides. Dans sa réponse, l'auteur ne développe aucune théorie personnelle. Il se contente de "faire [brièvement] le point sur les théories actuellement en vogue", au premier rang desquelles celle de Jean-Philippe Lauer, présenté comme "une sommité mondiale en matière d'architecture antique". Puis il marque discrètement sa préférence :"Au regard des fouilles qu'ils ont menées au sud de la pyramide de Khoufou, on tiendra finalement pour fort probable la proposition de M.Lehner et Z.Hawass, selon laquelle les Égyptiens auraient utilisé les deux systèmes conjointement, la rampe rectiligne pour construire la base de la pyramide, et la rampe enveloppante pour la partie supérieure." (op. cit. pp. 11-12)

Aucun commentaire: