samedi 17 janvier 2009

Jean-Pierre Petit maintient le suspense

Jean-Pierre Petit est un scientifique français qui fut directeur de recherches au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), spécialiste en mécanique des fluides, physique des plasmas et magnétohydrodynamique.
Il est connu du grand public pour ses ouvrages de vulgarisation scientifique, pour la série des bandes dessinés Anselme Lanturlu et pour sa participation à l'"affaire Ummo".
Dans le domaine de l'égyptologie, il a élaboré une théorie sur les méthodes de construction des pyramides, présentée comme la "théorie rampiste" qui n'a encore fait l'objet d'aucune publication.
Nous devons donc pour l'heure nous contenter de quelques bribes d'information. Selon lui, la pyramide de Khéops aurait elle-même été utilisée comme support de la rampe pour le transport des blocs de pierre, cette rampe ayant ensuite été intégrée dans la pyramide. Pour tirer les blocs le long de la rampe, les Égyptiens utilisaient des machines et des cordages.
À partir de ses calculs et évaluations, Jean-Pierre Petit pense que la construction de la grande pyramide de Khéops a représenté une activité à plein temps pour vingt mille hommes.
Répondant à un message que je lui ai adressé, Jean-Pierre Petit m'a précisé qu'il envisage d'écrire un livre sur ce sujet et que, dans l'immédiat, il a retiré de son site Internet tous les éléments qui serviront de matière à ce futur ouvrage.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

A l'instar de tous les domaines scientifiques, exotiques ou non, que JP Lévy-Petit n'a fait qu'effleurer, il jette l'éponge. Et promet l'écriture d'un bouquin. Ses délires égyptologiques ne sont plus consultables sur son trash-web. Dommage ! C'était distrayant ...

Anonyme a dit…

La solution donnée par Jean-Pierre Petit est extraordinaire de simplicité et d'ingéniosité contrairement a l'affirmation donnée dans le premier commentaire. Les lecteurs jugeront d'eux-mêmes a la sortie du livre. Pour des raisons de droits d'auteur il n'a pas continué a mettre sa solution sur son site. Les animations et les explications étaient magnifiques d'éloquences et compréhensibles par tous le monde..... Etre égyptologue ne signifie pas forcement être architecte et maîtriser des concept de construction ou d'élaboration de structure. Une indication de plus des failles de la spécialisation.

Marc Chartier a dit…

Merci "Anonyme" pour ce (second) commentaire. Disposez-vous d'informations sur la publication prochaine de l'ouvrage de J.-P. Petit ? Si oui, je suis évidemment preneur pour en informer les lecteurs de "Pyramidales".